Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
La grande librairie et Andreï Makine

La grande librairie et Andreï Makine

J’aime beaucoup l’émission la grande librairie animée par François Busnel sur France 5 le jeudi soir. Le seul problème c’est que dès le samedi suivant, je file ventre à terre dans ma librairie habituelle parce que systématiquement j’ai craqué pour un...

Lire la suite

Mon luciano

Mon luciano

Luciano ne va pas très bien, le temps fait son œuvre, ses déplacements après avoir été difficiles semblent devenir douloureux, une mauvaise toux sanctionne chacun de ses efforts, chaque matin nous le trouvons plus accablé que la veille. Mercredi : Le...

Lire la suite

Il est tard

Il est tard

Je n’espère même plus la voir, je me fais l’effet de Brel avec ses lilas, d’ailleurs ne dois pas en être bien loin, ma tenue sent la préméditation. Et si elle allait à apparaitre au détour de ce chemin, que lui dirais-je, comment l’aborderais-je. Je sais...

Lire la suite

Werther

Werther

Une fois n’est pas coutume, ce soir, je ne suis pas rongé par le regret de ne pas être à paris mais par celui de ne pas être à Lyon. C’est là-bas que l’on donne le Werther de Jules Massenet dans une mise ne scène de Rolando Villazon. Je suis vert de jalousie...

Lire la suite

Concentré

Concentré

Une consigne au sujet des concentrés, voila qui laisse une vaste panoplie de choix ! Jetons nous à l’eau et travaillons avec application le concentré d’idée, sa réalisation est délicate mais le résultat en vaudra peut-être la peine, pour peu qu’on prenne...

Lire la suite

Indignez-vous!

Indignez-vous!

Il n’est pas question d’ouvrir un quelconque débat politique ici, ce n’est pas l’objet de cet espace. Je veux juste dire combien j’ai aimé la dernière publication de Monsieur Hessel. Indignez-vous, nous dit il, ne laissez pas détruire le socle des conquêtes...

Lire la suite

La voix d'un poète s'est tue

La voix d'un poète s'est tue

La reprise est bien difficile puisque me voila revenu pour apprendre qu’un ami nous a quitté. Les mots sont si vains en de telles circonstances ! Je n’ai ni l’envie ni la lucidité pour en chercher… Jamais plus je ne pourrai me balader à paris sans t’associer...

Lire la suite

1 2 > >>