Dernière consigne de papier libre.

Publié le par Mathéo

 Qui sont ces femmes?

 Ce sont les femmes de ma vie.

Tout d’abord ma mère qui a gravé le mot amour au plus profond de mon cœur et qui par son départ a ouvert un abîme de douleur sur le reste de mon existence.

Il y a la première, celle qui m’a fait découvrir ce qu’est l’acte d’amour, le sens du mot aimer.

Ensuite il y a la reine de mes jours et de mes nuits, ma femme, mon trésor, ma raison de vivre.

Puis il y en a une autre, une amie dont je ne connais que ce qu’elle a voulu me dire, nous nous rencontrons chaque jour virtuellement, je l’admire, j’ai beaucoup d’affection pour elle et si elle lit ces lignes elle se reconnaîtra sans aucun doute.

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lilounette 17/05/2007 14:40

Alors elle s'est reconnue et j'en suis ravie !
Bonne journée

aril 14/05/2007 16:19

pas beaucoup de femmes autour de toi mais on sent qu'elles comptent ou ont compte enormement! elles en ont de la chance!

Joël 14/05/2007 09:01

Bonjour Mathéo,
belle déclaration !
Bonne journée.
Joël.

Mathéo 14/05/2007 09:08

Bonne journée.

mrcafe 14/05/2007 07:52

une belle declaration que tu as fais la mathéo ..;bonne journée

Mathéo 14/05/2007 09:09

Elle est sincère...

L'Amie Virtuelle 14/05/2007 02:17

... elle s'est reconnue (et pas peu fière d'être en quatrième position !)...
Je t'embrasse Mathéo et te souhaite un bon lundi.

Mathéo 14/05/2007 09:08

Je t'embrasse.