Sur le chemin de notre vie.

Publié le par Mathéo

Le regret…

La peine….

La souffrance…

Ce sont les mots qui jonchent souvent le chemin de notre vie.

Il y a ceux qui avancent coûte que coûte, les yeux fixés vers l’horizon, la tête déjà dans le futur.

Puis il y a les autres, ceux la s’arrêtent souvent, se retournent et laissent leur pauvre cœur s’affoler par trop de douleurs vécues.

Le cœur d’emballe et la tête s’étonne.

Comment a-t-on trouvé la force pour trouver la force de continuer.

En s’oubliant…

En se mentant…

En se reniant…

Publié dans Mathéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

stef..... linette 20/10/2007 18:34

je ne sais pas a quelle catégorie j'apartient au deux sans doutej'essaie d'avancer coute que coute et de temps en temps je m'arréte le coeur lourd, je me retourne et je pleure de voir que mon passé me suis et que je n'oublie pas...bises mathéo

Mathéo 21/10/2007 18:43

Oublier peut être est-ce la solution, peut être....

stef le microbe 09/10/2007 19:34

merci de partager ces quelques lignes elles sont superbesbises

Mathéo 10/10/2007 18:16

Merci.

lilounette 05/10/2007 21:29

La force de continuer se trouve dans le regard des autres, parfois plus tristes, plus malades, plus démunis que nous .Et puis pour faire plaisir encore à ceux qui nous entourent, que l'on peut estimer et qui nous aimens ausi, pour eux, il faut essayer .Il y aura toujours des moments de grands désarrois, on ne tourne pas la page aussi facilement que l'on aurait pu le croire .Allez çà va aller .Bon week-end

Mathéo 06/10/2007 08:27

(sourire)
bon week-end

lasidonie 05/10/2007 20:42

Je commence à m'épuiser pour avancer , ou plutôt faire du sur-place. Minute après minute c'est du temps de gagné sur l'irréparable. J'envie réellement ceux qui savent déchirer la page qui ne veut pas s'effacer, j'envie leur foi dans l'espoir. Je me suis menti,  essayé de m'oublier, de vivre comme si. Un jour j'en ai eu conscience hélas. Hélas car c'était commode. Maintenant je dois "faire avec" !Je comprends donc tout à fait ton coup de blues, Mathéo mais je suis sûre qu'il sera passager.

Mathéo 06/10/2007 08:26

Je les envie aussi...

titi 05/10/2007 20:04

une bonne soirée à toute à la famille .... de gros calins titi

Mathéo 06/10/2007 08:25

Bonne journée.