Monsieur Spock

Publié le par Mathéo

En visitant le blog Place du temps je me suis remémoré la passion que j’ai nourri pour la série Star trek durant ma jeunesse.

Rater un épisode relevait carrément de la catastrophe.

J’étais un fan inconditionnel du capitaine Sopck.

Ce qui est drôle c’est qu’il a fallu attendre l’aube de la cinquantaine pour que je prenne enfin conscience de ce qui a motivé cet intérêt démesuré.

La bataille que livrait minute après minute le digne vulcain pour s’affranchir de toute émotion et ainsi échapper à sa condition de demi humain.

Pour moi qui ai toujours été soumis à des torrents d’émotions plus incontrôlables les unes que les autres, ce personnage m’est apparu comme le nec le plus ultra des héros.

Un être libre !!

Libéré de lui-même…

Publié dans Mathéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lasidonie 15/10/2007 19:25

bonsoir Mathéo, ce que tu écris ne peut que laisser un écho ! Etre libérée de soi-même, c'est exactement ce que j'ai voulu exprimer avec "L'adieu" ! Entreprise sur humaine... quelques élus...

Mathéo 16/10/2007 18:22

Oui, c'est pratiquement impossible et pourtant...

mrcafé 13/10/2007 13:48

je te souhaite un bon week end mathéo..

Mathéo 13/10/2007 14:14

A toi aussi.

TITI 12/10/2007 21:30

fais de beaux reves fred...et toi lulu surveille tout le monde

Mathéo 14/10/2007 09:49

Frédéric n'est pas un glouton etles nuits sont supportables pour sa maman...

lucile et lucien 12/10/2007 19:02

Comme quoi, il n'y a pas de héros qui n'ait pas quelque chose de profondément  humain...Joke: On se remet de tout même de la liberté (sourire)Bonne soirée Matheo

Mathéo 14/10/2007 09:48

C'est souvent vrai.

lilounette 12/10/2007 18:32

Il y a beaucoup de choses que j'ai oublié .Bon week-end

Mathéo 14/10/2007 09:47

Moi aussi.