Mon autre moi V

Publié le par Mathéo

Les jeunes gens se fréquentèrent assidûment durant plus de deux ans.

Ils apprirent à s’apprécier, à s’apprivoiser.

Jean obtint une place de chef de service au sein d’une grosse firme de l’industrie du médicament, où il avait en charge l’ensemble du parc automobile.

Son salaire, dorénavant confortable, lui permit de trouver un petit appartement au troisième étage proche des puces à Saint Ouen.

Les conditions réunies, ils se marièrent le 19+ mars 1855, dans une intimité restreinte.

Il n’y eut pas de cérémonie à l’église car, Jean encore marqué par la séparation de ses parents et le récent divorce de sa sœur, refusa de s’engager religieusement et décida que si son union passait le cap des dix ans, alors et alors seulement il se présenterait  devant un prêtre.

Marie, quoi que déçue par cette décision, s’inclina et accepta de commencer sa vie de femme sans le sacrement catholique.

Ils étaient tous deux très amoureux de musique et durant quatre années ils partagèrent leurs loisirs entre les spectacles à l’Olympia, les opérettes etc.

Même s’ils se montraient frileux face au classique, Jean adorait le premier concerto pour piano de Tchaïkovski et Marie était particulièrement sensible aux « grands airs » d’opéra.

Bon sang ne saurait mentir !

La station balnéaire de Cabourg et la Dordogne, où se trouvait une branche de la famille, accueillaient les jeunes gens en vacances.

Rien ne semblait présager qu’un évènement allait bouleverser le rythme de cette vie agréable…

img080.jpg

Publié dans Mon autre moi

Commenter cet article

lilounette 02/12/2007 15:08

Je viens de lire tout depuis le début, je continue

Mathéo 03/12/2007 06:50

C'est très gentil...

Rosie 01/12/2007 10:04

Quelle belle suite, j'espère que Jean a marié sa douce à l'église pour lui faire plaisir.Merci de ce si beau texte qui s'ajoute aux autres, j'ai déjà hâte de lire la suite, mais j'espère que le bouleversement ne sera pas trop pénible.Bon samedi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Mathéo 01/12/2007 10:31

Bisous.

Plum' 30/11/2007 23:17

Serait-ce toi, l'élément bouleversant ? ;-)Gros bisous et bon week-end.

Mathéo 01/12/2007 09:11

J'en ai bien peur...
rire.
Je t'embrasse.

MOMO TITI 30/11/2007 21:30

une belle union dans le bonheur complet..surtout pour l'époquej'attends la suit ebonne nuit bisous à toute la famille

Mathéo 01/12/2007 09:11

Merci

patriarch 30/11/2007 20:20

je crois les connaître ! Bonne soirée avec tes souvenirs !

Mathéo 01/12/2007 09:10

Bonne journée.