Je suis désemparé.

Publié le par Mathéo

Je suis atterré par la tournure qu’ont pris les évènements dans l’entreprise pour laquelle je travaille.

Lorsque j’ai été embauché, il y a presque un an, c’était pour m’occuper de la qualité.

Une personne était déjà en place et il était prévu que je venais en soutien, fort de l’expérience que j’avais acquis depuis près de vingt ans dans ce domaine.

Hier, après son retour de congé maladie, elle a été destituée et affectée à la production.

En un mot j’ai le sentiment de lui avoir pris sa place.

J’ai bien tenté d’échanger cette nouvelle affectation mais sans résultat.

Je suis désemparé…

Je n’avais jamais fait de mal à personne…

Publié dans Mathéo

Commenter cet article

Jean-Claude 29/04/2008 19:07

J'ai aussi oeuvré, en plus de mon rôle de "chef de projet" de bureau d'études, pour la qualité (ISO 9000 je crois....) et je n'ai pas bien aimé ça, en plus de la complexité que ça représente - et de la baisse de rendement que ça implique, contrairement à l'idée de base: le travail on le fait plus, on en cause (Airbus est en train d'opérer certains changements avec le fameux "Lean").Au delà de ceci, la qualité peut aussi conduire à des licenciements, et en général les gens de la qualité sont malaimés. Les experts en qualité (j'en connais un, son salaire est énorme) conseillent même des remaniements et des suppressions de postes aux employeurs, c'est un rôle ingrat...Je comprends ta déconvenue et je crois que j'aurais aussi très mal vécu cette situation...Pour ma part, et si ça peut te rassurer, j'ai provoqué indirectemnt le licenciement d'une dizaine de personnes pour avoir conçu (en majeure partie) des machines automatiques qui fonctionnaient trop bien ... et qui les ont remplacés (production des anciennes disquettes d'ordinateur qui se nommaient "Floppy-disk")Exécutant donc mon métier avec talent et réussite, je n'en ai pas retiré grande fierté, même si j'ai eu droit à des félicitations de mon patron et du client (Dypy Rhône-Poulenc)...Je pense pour ma part que tu as simplement fait ton travail et qu'on t'a préféré à quelqu'un d'autre, ça te rassurera pas mais le boulot c'est ça partout ... et ça s'arrange pas ... à mon avis tu n'as pas de reproches à te faire ... d'autant que la personne n'a pas été licenciée.Un patron cherchera de toutes façons à s'entourer des meilleurs - et de ceux qu'il apprécie de son point de vue de patron.Amitiés,  Jean-Claude

Mathéo 30/04/2008 06:38


Merci pour ton temoignage et ton soutien


sheedir 26/04/2008 12:55

Il existe si peu de personnes, qui peuvent dire "je n'ai jamais fait de mal à personne" ou même qu'à une seule... Ton chemin est beau et cette blessure non intentionelle ne peut t'être reprochée!

Mathéo 27/04/2008 09:17


Merci c'est gentil


Celiandra 25/04/2008 14:06

Math mais tu y es pour rien., je t'assure Essaie quand meme de parler avec cette collegue....baci.. je suis de otu coeur avec toi

Mathéo 25/04/2008 17:13


merci


TITI 25/04/2008 06:54

LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLELe monde du travail est un univers dur.. ne te tourmente pas tu n'y es pour rienGros bisous
Bon vendredi

Mathéo 25/04/2008 17:15


Merci


lilounette 24/04/2008 17:37

Bonne fin de journée Mathéo