"Comme il n'y a pas un endroit sous le ciel où on s'occupe de son voisin autant qu'à paris….."

Publié le par Matheo

 


"Comme il n'y a pas un endroit sous le ciel où on s'occupe de son voisin autant qu'à paris….."


Seconde partie des confessions d'une enfant du siècle.


Constat fait par Alfred de Musset au dix neuvième siècle.

Ce paragraphe m'a fait sursauter car depuis toujours j'entends dire le contraire au sujet de ma ville natale.

Les gens y sont froids, non impliqués par les problèmes de leur voisinage etc.…

Ce n'est pourtant pas ce que j'ai connu, bien au contraire, un quartier est un village et les personnes échangent au sein de cette communauté.

Encore faut il que le nouveau venu soit disposé à faire un pas vers les autres…

Vous avez raison monsieur de Musset, et Paris n'a pas changé pour qui le désire.

Publié dans Réaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ABC 30/01/2009 22:12

Tout à fait vrai, Paris n'est que la multiplication de villages dans lesquels les gens connaissent leurs voisins et les aiment bien....

Matheo 31/01/2009 09:11


sourire


mrcafe 30/01/2009 20:34

je n'y echappe pas , dans mon quartier c'et pareil , bonne soirée mathéo  :0048:

Matheo 31/01/2009 09:11


sourire


chtinoeil 30/01/2009 20:15

Excellent de rajouter "popur qui le désire", accueillir certes, mais oser et savoir se faire accueillir, pas facile je l'avoue, ça demande un peu d'effort je pense.

Matheo 31/01/2009 09:11


absolument


Lilounette 30/01/2009 19:41

Ne pas hésiter à faire le premier pas, c'est toutefois assez vrai, ensuite l'atmosphère se détendBon weed-end

Matheo 31/01/2009 09:12


Bon week end


patriarch 30/01/2009 10:58

C'est bien souvent ainsi dans tous les quartiers, c'est vrai.

Matheo 30/01/2009 14:25


sourire