Les préludes du maître...

Publié le par Matheo

L'ombre d'une ombre caresse le satin de la tranquillité d'un crépuscule et je sens renaître en moi la ferveur oubliée, Dieu que cette musique est belle, comme elle me transcende, je retrouve un instant durant la pureté du coeur, Dieu comme j'étais parti loin.
Une note de ce piano et l'émotion gagne tout mon être comme le vent s'empare d'une jeune branche au coeur de l'automne, Dieu comme il m'a manqué!


Découvrez Frédéric Chopin!

Publié dans Musique

Commenter cet article

ABC 02/02/2009 09:35

Chopin n'est jamais bien loin de toi, laisse le rentrer et te réconforter...Pour le moment moi je redécouvre avec bonheur les Rapsodies hongroises de Liszt....

Matheo 02/02/2009 17:10


Je les adore!!!


loveday 02/02/2009 07:52

merci Mathéo de ta fidélité ;que ta  journée soit belle ; gros bisous . sylvie

Matheo 02/02/2009 17:11


Bisous Sylvie.


mom 01/02/2009 21:53

bonne soirée

Matheo 02/02/2009 17:12


Bonne soirée


Jean 01/02/2009 19:29

Bonne semaine Mathéo...Jean

Matheo 02/02/2009 17:12


a toi aussi


patriarch 01/02/2009 10:40

Je pense que tu dois l'écouter souvent !!Bon dimanche chez vous !!

Matheo 01/02/2009 10:49


souvent oui, sourire