La Mouff

Publié le par Matheo

Rue Mouffetard

 

Tu sais, sans toi, bien souvent je m'ennui

L’impression de me perdre dans la nuit

Ce n'est pas des blagues, pas du ciné

J’y peux rien loin de toi je suis miné

 

N'oublie pas, je suis un de tes marmots

Entre nous pas besoin du moindre mot

Je sais ton passé, tu en as bavé

Je sais lire dans chacun de tes pavés

 

Ils t'ont abandonnée aux touristes

Ça m'a parfois rendu un peu triste

Mais qu'importe nous ne les voyons pas

C’est juste une histoire entre toi et moi

 

Même mort je te roderai autour

Et tu sais si ce n'est pas ça l'amour

C’est qu’il n'existe pas, juste de l'esbroufe

Mais je l'inventerai pour toi la mouff

Rue Mouffetard

Publié dans Textes

Commenter cet article

Mireille 13/04/2009 22:21

Bel hommage à cette rue et toute les petites rues de Paris ou les gamins cours sur ses pavée ou résonne les cris et les rires des petits . Ou l'on joue dans les caniveaux avec nos bateaux en papiers.Etc..

mom 13/04/2009 11:13

jolie poème bon lundi

Matheo 13/04/2009 11:37


Merci


patriarch 13/04/2009 10:56

Beau poème. Je ne crois pas avoir été autant attaché à un lieu. Peut-être ai-je l'âme bohème !! Bon lundi de fête, pour la relaxe , Mathéo. Calinous à Luciano.

Matheo 13/04/2009 11:37


Bon lundi à vous deux.


sido 13/04/2009 09:43

Célèbre rue parisienne *  même pour des non-parisiens ...Nostalgie de ces rues d'autrefois où les gamins privés de jardins se retrouvaient pour des jeux bien plus" innocents" que ceux d'aujourd'hui !bonne semaine. Bises

Matheo 13/04/2009 11:37


Bises Sido


perfecta 13/04/2009 09:36

Une bien jolie déclaration à ta rue !

Matheo 13/04/2009 11:37


Merci