Le souvenir équivaut il au rêve ? (réponse à Delphine)

Publié le par Matheo

Je pense sincèrement que non, parce que le rêve n’a pas le besoin de s’étayer sur la maille de l’existant.

Il est cependant indéniable que les souvenirs changent au fil du temps pour prendre une meilleure ou une plus mauvaise tournure.

Je prends pour exemple un sourire.

Ce sourire m’a marqué il y a plus de vingt ans et mon esprit a fini par me l’offrir et pourtant il ne m’a jamais été destiné.

De même un mauvais souvenir pourra selon le tempérament de chacun  gommer ou accentuer le sentiment de culpabilité auquel nous sommes peu nombreux à échapper après un drame.

Le rêve est fils de liberté ; le souvenir est valais de l’âme et de la conscience.

Je n’ai pas fais d’études et je suppose que mon analyse te fera sourire, l’usine ne donne guère d’autres leçons que celles de la survie en milieu hostile, je n’exagère pas, je me contente de répondre au mieux à ta question qui n’avait rien de bateau.

personnages homme homme gif 218 gif

Publié dans Mathéo

Commenter cet article

titi 08/08/2009 00:44

bneaucoup d'émotions d et de ressenti ..très émouvant ..!

Matheo 08/08/2009 09:05


Merci


sido 07/08/2009 10:07

Le rêve est aussi Puzzle de bribes de vie, imaginée, ou espérée, ou vécue. Projection de nos attentes, brassage en rappel parfois douloureux aussi de leur manque ; Il a donc une richesse plus importante que celle du souvenir qui n'est que reflet du vécu dans nos mémoires de plus en plus défaillante ! Création d'un côté, passivité de l'autre...Travailler à l'usine n'a jamais empêché d'avoir un savoir analyser, écrire, savoir apprécier l'art. Tu en es une brillante illustration, cher Mathéo.

Matheo 07/08/2009 17:07


J'aime beaucoup ton analyse et merci pour le compliment.
Bises Sido


Jean 06/08/2009 08:19

BonjourMerci de tes visites...Pour le souvenir et le rêve, je suis tout à fait d'accord avec toi...Et j'en souri....AmitiésJean

Matheo 07/08/2009 17:10


Amities Jean


Delphine 05/08/2009 21:40

Cher Mathéo,Je suis touchée par ta réponse, plus que tu ne peux l'imaginer. Il ya beaucoup de choses à en dire. Tout d'abord, qu'elle ne me fait pas sourire, parce qu'elle est très juste, venant de quelqu'un d'une sensibililité qui tend vers la Beauté et la Vérité. Et le fait de ne pas avoir fait d'étude n'a rien à voir avec ça. Il y a quelques jours je parlais encore avec des connaissances de tous ces gens bardés de diplômes et totalement incapables de s'intégrer dans une vie professionnelle ou sociale. L'usine est une école de vie, de la vraie, si on ne s'y noie pas.  et crois-tu que ces diplômés seraient capables de donner une réponse si juste. Tu as tout résumé et je t'en remercie.
Le rêve est fils de liberté ; le souvenir est valet de l’âme et de la conscience.

Matheo 06/08/2009 06:55


sourire


Armide 05/08/2009 21:23

Survivance dans un milieu hostile : j'ai appris à connaître moi aussi. La douceur ne parait que plus tendre, mais une petite voix dit ; ne crois pas

Matheo 06/08/2009 06:56


et cette petite voix n'a pas toujours tort