La chasse au trésor

Publié le par Matheo



J’allais à la bibliothèque lorsque mes moyens m’interdisaient de faire une virée à Paris.
J’adorais l’atmosphère de cet endroit, j’y trouvais presque la quiétude qu’offre une église, le même recueillement.
J’aimais entendre craquer le parquet sous mes pas, la lumière tamisée que distribuait des lampes de lecture, et fabriquant des ombres sur les tables, chargeait mon imagination comme l’éclair charge l’air d’une énergie dense et un peu mystérieuse.
Un chuchotement troublait parfois le silence ponctué du son des pages tournées.
J’ai toujours eu une faiblesse pour les beaux livres et depuis longtemps je me constitue une collection regroupant les ouvres que j’ai aimé.
Je les trouve presque rassurants alignés avec soin sur leur étagère, ils sont les gardiens muets de mes passions, de mes émotions…
Toutefois, je garde une certaine tendresse pour les ouvrages maltraités par leurs lecteurs, on y voit des traces de larmes séchées, une page marquée et on trouve la phrase qui a bouleversé quelqu’un avant de vous bouleversé vous-même.
 Le livre tisse un fil entre les gens sans que ceux-ci ne se rencontrent jamais.
Chaque livre est une porte à pousser.
Chaque porte s’ouvre sur un monde à découvrir, à vivre.
Chaque monde cache son trésor au travers  l’encre d’imprimerie….


Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Callophrys 06/10/2009 13:06


là c'est une bibliotheque mais il y a encore ,meme s'il faut bien les chercher ,des librairies qui donnent cette impression....marre des grandes surfaces aseptisees !!!


Matheo 06/10/2009 18:56


Je suis bien d'accord!


01/10/2009 10:01


Ah, j'adore aussi cet univers du livre, surtout des vieux livres.
bonne journée 


Matheo 01/10/2009 18:14


sourire


Ame Chopinienne 30/09/2009 23:19


Très belle conception du livre. Très beau texte. Moi aussi, je retrouve dans l'atmosphère d'une bibliothèque celle des églises...


Matheo 01/10/2009 07:31


Sourire
Bonne journée


celestine troussecotte 30/09/2009 22:35


C'est clair, Mathéo, tu sais nous prendre par les sentiments. Les livres et moi, c'est une longue histoire d'amour...je pourrais en parler pendant des heures
Pour ce qui est des livres qui "tissent un fil entre les gens sans que ceux-ci ne se rencontrent
jamais",connais-tu le "book- crossing"? Ce sont des gens qui organisent véritablement "l'oubli" de livres dans les lieux publics, c'est très en vogue en Angleterre.J'ai
trouvé un jour un roman dans une cabine téléphonique. c'était "Mort à Venise" et je ne l'ai jamais oublié.
Bisous et contente que tu te sois remis de ta grippe.


Matheo 01/10/2009 07:33


j'en ai  adopté un  au mois d'aout, pour lui rendre sa liberté sur un banc près du père Lachaise.
Bonne journée Bises


titi 30/09/2009 22:17





Matheo 01/10/2009 07:33


sourire
merci Titi