Un océan de bonheur.

Publié le par Mathéo

J’ai craqué je suis allé le chercher ce soir le fameux coffret de M Menuhin et j’ai immédiatement plongé dans le bonheur, un océan de bonheur, alors merci la vie…

La musique doit toucher le cœur avant de toucher le cerveau.

J’ai écouté hier sur France Musique une émission qui traitait de les différences d’interprétations sur une œuvre donnée.
Ce fut pour certaines, il est vrai, une mise en évidence de leur médiocrité, mais en revanche pour d’autres les critiques m’ont plus agacées qu’intéressées.
Je ne pense pas qu’il soit bon de tomber dans le piège de la dissection forcenée et le l’audition intellectuelle.
Il faut, d’après moi, savoir aussi s’abandonner à l’émotion sans la contrainte de l’exercice de style.
En bref, je crois que si l’interprétation est correcte, le plaisir doit demeurer innocent.

Publié dans Musique

Commenter cet article