C’est toujours pareil !

Publié le par Mathéo

Demain comme tu le sais je ne serai pas près de mon ordi mais j’espère que tes problèmes seront  résolus.

Dans l’après midi j’ai réussi à aller sur ton site mais impossible d’entrer dans les commentaires.

Je teste toujours mon nouveau blog et pour se faire je double mes articles j’ai également publié pratiquement tous ceux consacrés à la musique.

Je crois que je suis autant contrarié que toi.

A bientôt.

Publié dans Mathéo

Commenter cet article

Mathéo à Edi 06/02/2007 14:34

Je m'accroche, de toutes mes forces je m\\\'accroche.

Mathéo à Claude 06/02/2007 14:32

Merci!
(sourire)

Michel Gonnet 06/02/2007 00:56

Bonsoir l'Ami, je viens de trouver ton message. De tout coeur avec toi et j'admire ta décision.Je te souhaite une bonne installation (rires)À bientôt.michel.

edi 05/02/2007 19:28

Salut Mathéo, je te comprends parfaitement. J'ajouterai ceci : je suis comme toi, je souffre, je désespère. De plus, je me sous-estime, je déprime très souvent. C'est extraordinaire de ma part d'avoir écrit un texte comme celui-ci. Mais je dirai, ce n'est parce qu'on souffre qu'on doit rester dans cet état. On doit tous faire pour ne plus être mal. Faut évidemment faire attention au mot "tous". S'il faut écrire, écrivons, s'il faut lire, lisons, s'ils faut faire de la musique, faisons en, s'il faut peindre, peignons, s'ils faut rester avec ses proches, restons. Mais quoi que nous fassions, notre but est d'atteindre le bonheur. En somme, Mathéo, tu es le seul qui puisse t'en sortir. Les textes, les proches sont des appuis. Rien d'autre, malheureusement. Toi seul a la clef qui ouvre la porte du bonheur. Le plus dur c'est de la trouver. Tous les jours, je cherche, tu cherches, il cherche, nous cherchons. Courage.

claude 05/02/2007 19:14

Bonjour Mat"éo en soutien pour Plum et toi.