Et vous comment est né votre blog ?

Publié le par Mathéo

Lorsque j’ai eu Internet chez moi, j’ai passé les premiers jours à me balader au fil du hasard, ce fut en quelque sorte les joies de la découverte puis je me suis intéressé aux forums, bien entendu  aux forums musicaux mais je me suis vite lassé des questions sans intérêts ou des réponses plus agressives que constructives, j’ai donc repris mon baluchon virtuel et continué à fureté un peu partout, et je suis arrivé sur le monde du blog, aucun ne m’a attiré en particulier mais j’ai senti peu à peu que cet outil pouvait être un exutoire. Qu’il était possible d’écrire ce qui parfois est difficile à dire. J’y ai évidemment parlé immédiatement de musique mais aussi du mal être que me provoquait la fin éminente de mon entreprise. A ma grande surprise je découvris un jour un commentaire signé Herverwan, un garçon d’une très grande gentillesse, d’une grande sensibilité aussi et qui apparemment se servait de son site un peu comme je le faisais moi-même. C’est lui qui fit prendre le premier la parole à son labrador Mulder ce qui plut beaucoup au mien Luciano et ils commencèrent à entretenir un dialogue parallèle au notre. Un jour nous reçûmes une visite qui je crois m’a fait persévérer dans ce monde virtuel.

 

C’était un gentil commentaire et il était signé Plum.  

 

C’était le 31 mai et elle y parlait de la venue de son petit Mattéo.

 Et vous comment est né votre blog ?

Publié dans Mathéo

Commenter cet article

lilounette 10/04/2007 21:48

A force de conter mes états d'âme auprès d'une amie attentionnée, elle m'a dit : tu écris bien , lance-toi sur un blog . J'avais il y a longtemps commencé un journal pour me libérer de mes états d'âme, pour exprimer par l'écrit le manque de confiance en moi, taire des souvenirs . J'avais envoyés des poèmes à une maison d'édition pour qu'ils soient publiés , jamais je ne les ai retrouvés ! Recommencer près de 30 années plus tard me paraissait inutile .Mais tant d'encouragements de la part de mes amis,  que j'ai crée ce blog courant 2006 . Petit à petit , tout revient, je n'ai pas encore acquis ce que j'attends de ces écrits , je recommence à zéro avec un autre style, une expérience, des épreuves , une vie ... déjà bien avancée .Et même si je rencontre quelques découragements, je vais vers les bons écrivains et ma motivation reprend cours .Lasidonie que tu cites en est un exemple !

gerard motet 19/09/2015 12:07

Tu y a laisse ta vraie vie, tu a perdu l, amour de ton mari, ce blog a ete un suicide affectif
Liliane c, est lamentable.ce n, est pas en cotoyant des zombies que l, on fait fuir ses fantomes.

Mathéo 11/04/2007 08:57

Le blog est un outil merveilleux, on peut écrire, se faire plaisir et de plus on y trouve des amis virtuels.
Ces amitiés me sont très chéres.

Luciano 28/02/2007 15:47

Tu sais mdame Sido le jeune Mathéo traine ses 48 ans!
Hi Hi HI..............

Mathéo 28/02/2007 15:45

Et bien c'est une chance Sido car j'aime beaucoup te faire ma petite visite quotidienne.

lasidonie 28/02/2007 13:29

J’écrivais depuis deux ans des poèmes et des textes exutoires d’une période difficile de ma vie. Je les sauvegardais sur un C.D, bien caché, sorte de journal de mes états d’âme. J’avais lu des articles sur les blogs. Un jour j’eus l’occasion de regarder celui de ma nièce, album familial. J’ai eu envie de mette au jour quelques uns de ces poèmes qu’un ami trouvait pas mal et adorant la photo, le symbolisme des deux, d’associer le tout. J’avais en juillet 2006 une amitié numérique faite d’échanges d’idées,  le blog c’était un moyen d’élargir. Je me suis donc lancée .pour faire connaître ce que je faisais et surtout avoir la possibilité d’une présentation artistique. Depuis cette amitié a disparu, le blog est resté, s’est étoffé. Ne voulant pas tout publier je me suis mise à écrire d’autres poésies etc.J’ai voyagé dans la blogosphère, repéré ceux en poésie ou photo qui m’intéressaient. J’ai abouti chez Claude CC, Chez M. Gonnet, remarqué la plume d’une certaine plum’ et chez elle les dialogues amusants avec un jeune musicien (moi qui suis une auditrice de classique), Qui a pour nom Mathéo…
Na, tu sais tou-tout…raté le jeu de mot, Luciano !

Plum\\\' 27/02/2007 20:44

Je joue de temps en temps au scrabble, en ligne. Un soir, en septembre 2005, j'ai joué contre une jeune femme qui, à la fin de la partie, m'a laissée le lien vers son blog. Je n'en connaissais pas le principe. Je ne savais même pas que cela existait !C'était une écrivaine et elle écrivait très bien. J'ai commencé à répondre (souvent en vers) en parallèle à ses textes et c'est devenu, entre nous, un jeu qui a duré quelques mois. Puis un jour, elle m'a laissée un message sur ma boite e-mail, me demandant si j'avais msn. Rendez-vous fut pris, échange de numéros de téléphone et ce fut un véritable coup de foudre artistique. Elle m'a rapidement demandée d'écrire, d'ouvrir un blog. Je n'y avais jamais pensé, je n'avais pas de texte de côté, je n'écrivais pas en dehors de quelques cartes d'anniversaires ou postales. Elle a insisté, m'a tannée, me persuadant que je me régalerais, que je m'épanouirais dans l'écriture. Elle a réussi à me persuader et mon premier blog a vu le jour en avril 2006. Cela a été pour moi une révélation ! Je n'avais aucun texte d'avance (c'est toujours le cas aujourd'hui) et je constatais très rapidement que j'avais des choses à dire, enfouies en moi. J'ai toujours eu de l'imagination mais là, au moins, elle n'est pas gaspillée.Et comme tous les coups de foudre, notre amitié s'est essoufflée très rapidement. Au point que j'ai changé d'hébergeur cinq semaines plus tard et que je me suis créée un pseudo. C'est à ce moment-là que je t'ai rencontré Mathéo. Tu étais dans les sites récemment mis à jour (tu écrivais beaucoup à l'époque) et le prénom m'a accrochée. J'ai découvert un homme sensible, avec une très jolie écriture et un chien bavard très cabot...Tranches2vie est devenu comme une maison mais avec une seule pièce qui s'avère être une immense salle-à-manger. J'y reçois des gens de tous horizons, de tous âges, de tous bords et je m'éclate !Je suis devenue une véritable accro des petits déjeuners à rallonge...C'est une expérience, pour moi, très forte et qui m'a faite me découvrir des facettes que je ne me soupçonnais pas.Un grand merci à toi Mimi pour m'avoir donnée la vie virtuelle. Je ne t'en remercierai jamais assez...

Mathéo 28/02/2007 09:07

Moi aussi je remercie très chaleureusement Mimi...