Gustav Malher

Publié le par Matheo

 

 


 

Mahler

 

« L’homme mûr peut-il, disait Mahler, sans en éprouver nulle honte, retrouver la bienheureuse candeur, le bonheur perdu de son enfance ? ».

Publié dans Musique

Commenter cet article

juliette 12/04/2010 22:34



L'adagietto de la 5ème symphonie..... beaucoup de douceur et de tendresse, au milieu de la violence  souffrante malherienne



Matheo 13/04/2010 07:30



Oui, c'est un peu comme un décor planté là pour soigner l'âme.



Jean-Claude 12/04/2010 10:29



Lorsqu'on écoute de la musique, on n'a plus d'âge.


JCP



Matheo 12/04/2010 18:09



Entièrement d'accord.



mom 10/04/2010 09:29



merci pour le compliment je suis flatté



Matheo 10/04/2010 11:44



Il est très sincère, je suis vraiment sensible à l'expression du regard de cette femme.



ABC 10/04/2010 09:24



Le mieux est de ne jamais la perdre, cela évite de la rechercher



Matheo 10/04/2010 11:45



Et oui ce serati l'idéal!



Jean 10/04/2010 09:17



Oui, mathéo...


Je suis d'acord avec ce que tu viens de m'écrire.....


bonne journée


Jean



Matheo 10/04/2010 11:47



Bonne journée mon ami.