Quand Frédéric chopin parle d'amour.

Publié le par Matheo

Quelle femme peut se vanter d'avoir inspiré une telle beauté?

Constance-Gladowska.jpg


Ce larghetto est si pur, si troublant que je le considère comme la plus belle page d’amour écrite en musique.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Claude 06/03/2010 15:44


Je le crois, en tout cas je le trouve excellent.

Je suis très fan de Brendel, mais à ma connaissance il ne semble pas s'intéresser à Chopin, il m'arrive de le regretter.

JC


Matheo 06/03/2010 18:13


a chacu sa couleur musicale...
sourire


Jean-Claude 06/03/2010 12:07


Tu m'as incité à réécouter ces concertos qui sont une vraie délectation - et que j'ai par K. Zimmerman - prise de son DG récente et remarquable qui en multiplie le plaisir....

JC


Matheo 06/03/2010 13:51


Zimmerman est l'un des plus grands interpretes du moment.


catherine 04/03/2010 07:56


Avec une déclaration pareille impossible de ne pas être conquise


Matheo 04/03/2010 18:19


et oui et pourtant la belle ne le fut pas.


Ame Chopinienne 02/03/2010 22:30


Je suis d'accord avec toi, c'est aussi l'un de mes morceaux préférés. Quelqu'un a écrit que Chopin était un amoureux de l'amour. Quelle que soit la femme qui l'a inspiré, c'est avant tout l'amour
la source de cette page magnifique...


Matheo 03/03/2010 06:55


absolument.
Bises Carmen


Jean-Claude 28/02/2010 10:38


Hein, tu as vu ça ! ça ne plaisante pas avec la qualité de restitution sonore ... et même Chopin ne rechigne pas à passer à travers cette électronique, dont il a en personne approuvé la remarquable
restitution du piano !

Toujours un peu fada avec la HIFI, il s'agit d'un ensemble préampli-ampli à lampes construit il y plus de 10 ans, peaufiné avec des composants de qualité, qui ne délivre que 18 Watts, mais avec un
naturel qui dépasse la plupart des bons amplis à transistors...

Je ne suis pas électronicien de formation, mais tout s'apprend finalement - même si mes lacunes sont énormes, et j'ai eu quelques échecs cuisants dans mes réalisations...
Les lampes (tubes), c'est plus facile, excepté le danger des hautes tensions, ici 300 Volts continus pour l'ampli et près de 400 pour le préampli.

A+  JC