Les ombres

Publié le par Matheo

4304497180_0126a31069.jpg

 

 

Vos visages s'effacent de ma mauvaise tête, vos voix se sont tues presque tout de suite après votre départ et pourtant, chaque fois que la lune s'en vient remplacer le soleil, chaque fois que ce monde affolé consent à me laisser rompre avec cette drôle d'existence que je mèn, vous venez user ce qui vous reste de vie dans mon cœur offert.

Nous nous retrouvons à l'abri de la réalité glaciale du jour, unis par le silence de la maison.

Mais voyez-vous moi, je ne serai jamais une ombre invitée, puisque je n'ai pas su engendrer le fils qui me dédicacerait ses nuits...

Commenter cet article

O. 30/05/2010 10:44



Se retrouver dans les ombres des nuits, jamais seuls, il y a les ombres



Matheo 30/05/2010 19:41



Oui elles sont là...



Paquerette 25/05/2010 14:17



Mais tu vis, Mathéo, tu aimes aussi alors malgré ta grande déception tu as su remplir ton contrat sur terre.


On peut avoir des descendants et souffir en pensant à leur grande peine le jour de notre disparition, tu ne crois pas ? comme nous quand nos parents nous ont quitté.


Je crois que l'amour est arrachement de toute façon, et la partie arrachée fait mal très longtemps, peut être à vie !!!


bon courage



Matheo 25/05/2010 18:28



Bisous Paquerette, ne te tracasse pas ça va.



Armide et Pistol 24/05/2010 22:14



La nuit procure parfois un sentiment de paix dans un espace privé reclu du monde.



Matheo 25/05/2010 06:52



souvent



Jean 24/05/2010 14:14



Mais Mathéo, nous sommes en été .....



Matheo 24/05/2010 15:17



sourire


Tu as raison...



marie-madeleine 24/05/2010 09:24



Quel beau chant triste! Et pourtant tu écoutes, tu respires, tu vibres, tu nous transmets beaucoup de toi!



Matheo 24/05/2010 09:26



Juste un regret...


sourire