Oeuvres poétiques de Vigny

Publié le par Matheo

                                              Poésie d'Alfred de Vigny


Je vous entends d’ici, tiens il n’avait pas Vigny ?

Et bien si, mais j’achète souvent des poches pour pouvoir balader mes bouquins un peu partout.

C’est toujours un tracas d’esquinter un livre de valeur non pas pour une question d’argent mais plutôt  pour  une question d’attachement vis-à-vis  de l’ouvrage.

 


Publié dans Livres

Commenter cet article

JCP 01/07/2010 22:35



En parlant d'esquinter les bouquins (ils nous survivront, pas d'inquiétude...), il a été dit, en parlant des femmes:


"Aux pages souvent lues les livres s'ouvrent seuls" qui qu'a dit ça, j'ai oublié.


 


A+  JC



angelique 29/06/2010 21:34



ah c'est bien vrai


douce nuit



Tietie007 29/06/2010 07:05



Nous étions passés à Loches, il y a 4 ans, patrie de l'écrivain et catafalque d'Agnès Sorel, la blonde maîtresse d'un roi de France, immortalisée par Jean Fouquet !



celestine 27/06/2010 22:29



Vigny, la Mort du Loup: ce poème m'a tellement fait pleurer quand j'étais petite, que je n'ai plus jamais ouvert une page de lui. Je devrais peut-être, non?



Matheo 28/06/2010 06:56



heu???


je crois oui


sourire



Thierry-alias-Jean-Philippe 27/06/2010 22:05



Bonjour Mathéo, je me rappelle avoir étudier Alfred de Vigny en classe de Seconde. Je suis en train de regarder le film sur Arte "L'allée du roi" ! Je me délecte, moi qui suis intéressé par le
baroque et cette période. Débute la nouvelle semaine dans les meilleures conditions. A bientôt



Matheo 28/06/2010 06:55



Je l'ai vu aussi.


A bientôt