Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sur mon petit nuage.

Sur mon petit nuage.

J’avais, comme vous vous en doutez, l’intention de vous parler du concert d’hier soir. Je n’y ai pas renoncé, mais aujourd’hui, je suis tout bonnement dans l’impossibilité de le faire car je suis toujours perché sur mon petit nuage, mollement installé...

Lire la suite

Retour aux sources

Retour aux sources

Je vous abandonne demain pour fêter la musique avant l’heure, et cela en compagnie de ce cher grand Ludwig. C’est un jour que j’attends depuis un moment, flânerie à Paname en famille, concert à Pleyel, pour se remettre un petit diner sur les champs et...

Lire la suite

A la foire

A la foire

Photo Flickr Un coup de poker, juste un coup de dés ! Tentez votre chance, mesdames, messieurs, Allons, allons il ne faut pas tarder ! La baraka aime les audacieux ! La grande roue de la vie va tourner ! Venez donc et entrez dans la danse, vous verrez,...

Lire la suite

L'amour d'une mère (18 ans)

L'amour d'une mère (18 ans)

Même si à mes yeux le requiem de Mozart est le plus grand, le plus sacré, celui qui je l’espère sera donné à mes obsèques, j’ai choisi Verdi pour la colère face à l’injustice d’une mort prématurée…. Photo Flickr Le doute n’était pas dans ton caractère...

Lire la suite

Poèsie française

Poésie française. Je voudrais vous parler à l’aube de ce week-end, d’un site que j’ai placé dans mes liens depuis mes débuts dans l’univers du blog. Il est d’une très grande richesse puisqu’on peut y trouver la plupart des poèmes des grands auteurs classique...

Lire la suite

La main

La main

La main est habile à donner des caresses A écrire du bout des doigts la tendresse La main se transforme parfois en poing rageur Qu’on lève pour se garantir de sa propre peur La main sait tuer aussi, elle vole, emmure Elle châtie l’enfant, blesse l’oiseau,...

Lire la suite

Vision du monde contemporain

Vision du monde contemporain

Lumière, froideur, reflets de notre univers Quelle grande énigme que l’homme contemporain, un étrange animal, mi bon et mi pervers qui noie au mirage des phares son chagrin. La poule au pot ne boudait que les dimanches Dans les années engraissées de superficiel,...

Lire la suite

Le vieux monsieur

Le vieux monsieur

Comme il me semble étrange d’être dans ce fauteuil, une paire de lunettes sur le nez, un livre à portée de main. Je viens de m’apercevoir que j’ai tout du digne vieux monsieur, l’air sage, le regard usé, le cœur fatigué par trop de blessures… Ce reflet...

Lire la suite