Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Enquête.

Enquête.

http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article452&artsuite=7 Né en juillet 1958. Cela implique que notre sujet affiche 50 ans et six mois révolus, ok! Or, si on considère scientifiquement notre spécimen voici que qu'on découvre. Adore faire des tours...

Lire la suite

le vermifuge

le vermifuge

Je l’ai vu ! J’en suis sur je l’ai vu, c’est une boite de comprimés et ils vont essayer de me les faire avaler en douce. A cette occasion ils deviennent complètement obsédés parce que j’ai remarqué leur manège, croyez moi ! Le lendemain de cette tentative...

Lire la suite

La nature de l'homme reste la même...

La nature de l'homme reste la même...

Découvrez Jules Massenet! Comme il est étrange de constater comment un texte est reçu différemment en fonction de l'âge du lecteur. Le message est toujours le même, figé sur le papier à jamais, et pourtant il n'a pas la même portée selon que l'on soit...

Lire la suite

La queue du lézard.

La queue du lézard.

Découvrez Gregorio Allegri! Alphonse de LAMARTINE (1790-1869) (Recueil : Méditations poétiques inédites) Sur les ruines de Rome. Un jour, seul dans le Colisée, Ruine de l'orgueil romain, Sur l'herbe de sang arrosée Je m'assis, Tacite à la main. Je lisais...

Lire la suite

La moldau.

La moldau.

La Moldau est la naissance, une douce vision de la vie, une innocence rendue, une grande bouffée d’air revenue du jardin gardée, la douceur d’une mère. Les accords guérissent l’âme et la prépare pour un autre monde, celui du passé peut être, celui de...

Lire la suite

La laisse...

La laisse...

Une laisse pour tenir, auprès de soi, son chien, Un petit lien pour qu'il ne lui arrive rien Mais un jour vous pleurez, la laisse est dans vos mains Elle ne sert plus qu'à raviver votre chagrin

Lire la suite

La chandeleur suite

La chandeleur suite

Vous me connaissez je suis un bon garçon, plutôt compréhensif et facile à contenter, mais l'épisode de dimanche après midi est un peu lourd à avaler. Si je n'étais pas d'une bonne nature je peux vous dire que mon sang n'aurait fait qu'un tour dans les...

Lire la suite

Les préludes du maître...

L'ombre d'une ombre caresse le satin de la tranquillité d'un crépuscule et je sens renaître en moi la ferveur oubliée, Dieu que cette musique est belle, comme elle me transcende, je retrouve un instant durant la pureté du coeur, Dieu comme j'étais parti...

Lire la suite