Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les vieux enregistrements

Je suis sensible aux vieux enregistrements, ce sont des témoins désuets du temps passé, mais qui emporte toujours confusément vers un climat insolite et compassé. C'est comme une vague de mélancolie qui se répand en chargeant l'atmosphère d'émotions,...

Lire la suite

La danseuse de la forêt

Des nuages ont voilé aujourd'hui notre ciel et je reste un peu comme une âme en peine. Notre univers est particulier, artificiel mais l'amitié y règne, elle n'est pas vaine. Tu cours à travers les forets, dans les bruyères, ton pas est léger comme celui...

Lire la suite

Le ciel est sombre

Aujourd'hui le ciel est sombre, et mon pauvre cœur plus encore, car je devine ton ombre et le chagrin me dévore Je voudrais pouvoir t'embrasser, pouvoir te serrer dans mes bras. On ne revit pas le passé! Saches que je t'aime papa!

Lire la suite

Au salon

Après diner nous nous retirions au salon, la famille était réunie pour les vacances, on sirotait des liqueurs ou des infusions en profitant de ce moment d'insouciance. Les femmes brodaient en surveillant les enfants. Les hommes philosophaient comme chaque...

Lire la suite

Je fatigue

Je commence à fatiguer avec OB. Jeudi matin impossible d'accéder à vos site résultat je me suis levé une demi heure plus tôt en vain. Mais plus encore contrariant, j'ai beau répondre aux commentaires, mes réponses disparaissent de façon totalement illogique....

Lire la suite

Nomade.

Nomade de la vie et nomade des mots au gré de mes envies navigue mon stylo. La brume des doutes voilant mon horizon étouffe l'écoute du bien, de la raison. Les yeux dans les étoiles Je vais vers mon destin, c'est la route finale d'un timide mutin. Nomade...

Lire la suite

L'envol d'un ange.

L'envol d'un ange.

A peine né, tu es tombé du nid, j'ai entendu tels appels à l'aide Et je suis resté là, si démuni, Pour toi je n'avais pas de remède. J'aurais voulu te voir partir, voler, De ta frayeur pouvoir te libérer! Mais j'ai vu ta jeune âme s'envoler malgré moi...

Lire la suite

Amoureux de toi...

La première fois que je t'ai vu c'est en plein cœur que je fus frappé, Oui, déjà trop tard pour s'échapper! J'ai vécu près de toi plusieurs mois, loin de toi, vite je m'étiolais, tu provoquais toujours mon émoi, j'étais prisonnier de tes filets. Tu m'as...

Lire la suite