Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recette pour escargots

Recette pour escargots Chasse Allez chercher les colimaçons par temps frais et pluvieux à partir du 1er juillet pour ne pas se faire pincer par le garde. Soigner les piqûres de moustique avec du vinaigre et les éviter avec de la citronnelle. Laisser jeûner...

Lire la suite

Le bateau fantome...

Il y a si longtemps que j’ai perdu ma route Que je navigue à travers les récifs de mes doutes. Aujourd’hui je pressens l’inévitable naufrage, Je m’éloigne inexorablement du large. J’arrive au point de non retour de mon existence. Je me cache sans cesse...

Lire la suite

L'hôpital des lettres.

La jambe d’une lettre B mal tracée Se brisa dans le cahier d’un écolier. Elle tenta alors de tenir sa place Mais tous ces efforts furent inefficaces. La nuit venue, elle partit en clopinant Pour l’hôpital des lettres, avoisinant. Elle y vit des B, des...

Lire la suite

Dans la forêt.

A l’orée d’une mystérieuse foret, Où la nature a gardé sa beauté originelle, Où les grands arbres gardent leurs secrets, Elle s’abrite d’une fleur en forme d’ombrelle. Ses mélodies sont celles des oiseaux, Ses symphonies sont composées par le vent, Ses...

Lire la suite

Le lézard

D'Alphonse de Lamartine. Sur les ruines de Rome. Un jour, seul dans le Colisée, Ruine de l'orgueil romain, Sur l'herbe de sang arrosée Je m'assis, Tacite à la main. Je lisais les crimes de Rome, Et l'empire à l'encan vendu, Et, pour élever un seul homme,...

Lire la suite

La symphonie du destin !!

La symphonie du destin !!

Un nom un peu simpliste pour une pareille œuvre et pourtant qui n’a pas eu l’impression, un jour, que ces notes frappaient de toute leur force à la porte de leur vie ? Visionnaire, Monsieur Beethoven, vous l’étiez mais aussi impatient de voir les peuples...

Lire la suite

Chopin

Texte d'Emile Nelligan Fais, au blanc frisson de tes doigts, Gémir encore, ô ma maîtresse ! Cette marche dont la caresse Jadis extasia les rois. Sous les lustres aux prismes froids, Donne à ce coeur sa morne ivresse, Aux soirs de funèbre paresse Coulés...

Lire la suite