La pêche

Publié le par Matheo



J'ai accumulé l'achat de magazines spécialisés tout en fréquentant les parcours de truites.

Photo Flickr


Depuis un moment je n'étais pris de passion pour la pêche.

J'abandonnai cependant  vite l'eau douce car la pêche en bord de mer m'attirait particulièrement et ma situation géographique  ne posait pas de problème à ce dur apprentissage.

Je réservai tous les déchets chez mon poissonnier afin de me faire un appât infaillible.

Je n'ose pas vous décrire l'odeur de la Chamade après le transport de ma précieuse marchandise!!

J’avais lu que le calmar restait une èche de bonne qualité et c'est pourquoi je fis en quelques semaines ce qui restera ma plus grande consommation de ce poisson de toute ma vie.

Bredouille fut sans doute le meilleur adjectif pour me qualifier à cette époque.

Aussi je décidai de me rapprocher des verrotier...

Publié dans Pêche

Commenter cet article

chtinoeil 02/04/2009 21:14

Aller hop hop hjop, Mathéo, on met ce texte au présenton recommence et hop, te voilà le plus heureux du mondeavec ta peche à toi :)

Matheo 04/04/2009 09:16


rire


paquerette-intime 01/04/2009 20:21

pas de chance, une autre foisbonne soirée

Matheo 02/04/2009 18:21


sourire


mrcafe 31/03/2009 20:00

je pechais souvent  avant l'arriver de whisky mais moi c'etait le bar au surf casting ou aux payots , bonne soirée mathéo   :0048:

Matheo 01/04/2009 07:13


Le bar a pecher dans la vague!!!
Beaux souvnirs...


marie madeleine 31/03/2009 18:47

Mer et rivières, la pêcheje connais!! mon ex-mari fut journaliste au pêcheur de France et mon fils fut passionné pendant ses jeunes années

Matheo 01/04/2009 07:14



En effet, tu en connais plus que moi!
rire



patriarch 31/03/2009 18:18

J'ai mon blog bloqué par mon serveur. (Cause de spam) Il y a toute une prcédure pour réanimer ma page perso, mais j'ai peur de faire une connerie dans cette opération, alors je vais attenfre que le fils passe !!Bonne soirée.

Matheo 01/04/2009 07:14


oh ça me rassure, enfin façon de parler, je me demandais ce qui se passait.
Bonne journée.