Voyage vers le néant.

Publié le par Matheo

2254586720_b49c2ef84a.jpg

 

 

 

Que pèsent toutes les joies du passé

Face aux  ombres des catafalques.

Les sourires s’estompent dans ma mémoire

Et se confondent dans une mosaïque effarante.

Pourquoi m’avez-vous tous  abandonné ?

Je reste seul, gardien involontaire de vos tombeaux.

Fragile enfant pleurant au suaire de sa mère,

Vieillard chancelant aux portes de l’enfer,

La vie  n’est qu’un sinistre chemin de douleurs,

Pavé de misère, empoussiéré de tous les chagrins.

Nous ne sommes que des misérables voyageurs,

Et le terme de notre voyage n’est autre que le néant.

 

 

 

Ce n'est qu'un petit exercice d'écriture. (sourire)

Publié dans Textes

Commenter cet article

delphine 26/04/2010 19:41



très beaux vers et très belle photo, bien que je n'aime pas trop le mot néant: pour s'en extraire, ce n'est pas de la force qu'il faut, mais de la confiance... mais tu le sais bien mieux que moi
Math. gros bisous



Matheo 27/04/2010 07:24



Gros bisous



Armide 25/04/2010 22:32



Je vibre en accord avec les deux premiers vers exprimés. Qu'il sourisse ce gardien !



Matheo 26/04/2010 07:23



Bonne journée



chtinoeil 25/04/2010 20:23



et comment que ca me plait, cette musique qui a bercé tant de jours de mon enfance et que j'avais oublié. Mathéo je ne le dirai jamais assez ton blog est un bonheur de musique et de repos merci



Matheo 26/04/2010 07:24



Merci à toi



Brigitte 25/04/2010 14:29



Une plume:la tienne!!!



Matheo 25/04/2010 17:29



sourire



Celiandra 25/04/2010 10:53



 Celui qui dirait que tu n'es pas un Maitre dans l'écriture se tromperait lourdement. tu nous régales de tes écrits. Un seul regret quand meme


que tu nous gates pas plus souvent. sourire


bisous de la FEE 


 



Matheo 25/04/2010 17:30



Bisous madame la fée mais je crois que tu es beaucoup trop indulgente!