je vous aime moi non plus

Publié le par Mathéo

Hier,  nous avons eu notre première prise d contact avec la nouvelle direction.

Le personnel des bureaux a été invité à partager des pizzas et à doubler le laps de temps de la pause repas pour se faire.

Je suppose que le but était d’établir une relation de confiance entre les divers partenaires mais évidemment la production s’est sentie frustrée pour ne pas dire humiliée par  sa mise à l’écart.

Résultat, rancœur, défiance et jalousie.

Ça commence bien…

Pour ma part j’étais plutôt content d’échapper aux simagrées « je vous aime moi non plus ».

Publié dans Réaction

Commenter cet article

aril 04/08/2007 18:46

quand les patrons auront compris que mepriser ainsi leurs ouvriers va à l'encontre de la productivite.....si ton chef t'apprecie te le montre te respecte tu fais ton travail forcement mieux !!! et tout le monde est content!!!

Mathéo 04/08/2007 18:55

Et oui mais malheureusement ça n'est pas comme ça que le monde fonctionne.

mrcafé 04/08/2007 07:56

j'etais sur les chantier avant l'implantation de mon pacemaker ,me voila maintenant dans les bureau a commander des gars ,pas facile ...a+ mathéo

Mathéo 04/08/2007 15:07

C'est sans doute une bonne chose parce que tu connais les difficultés qui sont les leurs.

catherine 03/08/2007 19:50

C'est très XIXème comme attitude. Une entreprise a besoin de tout le monde pour avancer il serait temps que certains "dirigeants" d'entreprise s'en rendent compte.

Mathéo 04/08/2007 15:11

àa n'est pas prêt d'arriver.

ABC 03/08/2007 19:03

C'est toujours triste de travailler dans un mauvais climat. Je suis sûre que tu vas trouver la bonne clé pour rétablir ça !

Mathéo 04/08/2007 15:09

Et bien je me suis rangé du côté des exclus.

patriarch 03/08/2007 17:09

Quel jugement de la part de la direction.C'est voulu, je pense. Les membres de décision ne doivent pas sympatiser avec les exécutants. C'est toujours ainsi. Bon W-End

Mathéo 03/08/2007 17:11

Diviser pour mieux regner!