Salle Pleyel, la rentabilité n'éxcuse pas toutes les stupidités

Publié le par Matheo

Classica

 

Je découvre dans le dernier numéro de Classica cette nouvelle.

Pleyel

 


J’ai bien cru que mon cœur allait se décrocher.

La rentabilité n’excuse pas toutes les stupidités.

Allez-y sans vergogne, faites sonner les tiroirs caisse en faisant de Pleyel un vulgaire music-hall !

Décidément, je suis atterré par la part faite à la culture dans ce pays.

Publié dans Réaction

Commenter cet article

Domi 19/04/2010 11:20



ce que tu nous apprends là est....TERRIFIANT !


 



Matheo 19/04/2010 11:25



Oui je trouve également cette nouvelle terrifiante.


J'ai eu la mauvaise surprise de voir le rayon classique ondre comme neige au soleil à la Fnac Amiens.


La société moderne etouffe la musique dite classiquepour une question de rentabilité.


Le monde à venir me parait bien gris...



Thierry-alias-Jean-Philippe 18/04/2010 14:08



Re-bonjour ! Et ils vont faire jouer quoi en lieu et place ??? Quelle idée ! La culture, ce n'est pas quelque chose à négliger. C'est non seulement pour la génération acutelle mais c'est aussi
pour celles à venir. A bientôt



Matheo 18/04/2010 16:48



et toi c'est à elle surtout que je pense.



Jean 16/04/2010 17:21



Un p'tit bonsoir avant de m'absenter un peu....


Amitiés


jean



Matheo 16/04/2010 17:40



Amitiés Jean.


A bientôt



celestine 16/04/2010 16:16



Depuis que Nabotléon est au pouvoir j'ai dû signer cent pétitions qui sont certainement toutes parties à la poubelle. Armide, tu as raison, il y a de quoi être indigné par ce saccage de toutes
nos valeurs. L'identité nationale, c'était aussi que la salle Pleyel donne du classique. Moi j'ai vu dans ma ville (ump) un théatre vieux de trente ans et de renommé internationale, être obligé
de déménager pour laisser la place à la politique "cul" turelle de la municipalité: Faudel, Enrico Macias et yvette Horner. Youpi!


Bisou Math, la prochaine fois que tu vas le voir , n'en parle pas à Frédéric. A force de se retourner dans sa tombe, il attraperait le mal de mer!


Cel



Matheo 16/04/2010 17:42



sourire.


Je ne lui dirai rien, demain.


Bises



Armide 16/04/2010 15:29



Mille excuses pour ce dernier commentaire truffé de coquilles. J'étais indignée.



Matheo 16/04/2010 17:44



Sourire


bises